facebook

La nouveauté Facebook de 2018

Début 2018, Mark Zukerberg, le fondateur de Facebook a publié les modifications qu’il voudrait apporter à son réseau social. Depuis quelques jours, la hiérarchie du fil d’actualité subit une transformation avec plus de messages authentiques et moins de fake news.

Nouvel algorithme Facebook

Ses derniers mois de nombreux utilisateurs se sont plaints de ne presque plus voir les messages de leurs amis. Facebook a apporté des modifications au système qui décide l’ordre d’apparition du contenu. Ce nouvel algorithme possède deux principales nouveautés, il met en avant :

L’onglet « aujourd’hui ici » est en test dans six villes américaines, il n’est pas disponible en Europe. Il permet de voir des évènements et des informations locales.

Pour mettre en avant du contenu de qualité, Facebook va ajouter de nouveaux critères. Les pages qui publient du contenu authentique apparaîtront en haut du fils d’actualité au détriment des pages qui publient régulièrement des fausses informations. Les messages qui entraînent un débat, avec un sujet très discuté seront eux aussi valorisés.

Se décharger des fake news

Rappel : Les fake news sont des fausses informations. Elles participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l’intention d’induire en erreur dans le but d’obtenir un avantage financier ou politique.

Mark Zukerberg souhaite que son réseau social ne devienne pas un amplificateur de fausses nouvelles. Ses derniers temps, Facebook n’a pas bonne presse notamment durant la campagne électorale américaine ou il a favorisé à propager des fake news tel que le fait que le pape François avait apporté son soutien à Donald Trump.

Conséquences

Ce nouvel algorithme impacte les médias car leurs contenus sont moins visibles. Ils perdent de l’audience et sont obligé d’augmenter leurs revenus publicitaires ce qui est une bonne nouvelle pour Facebook car cela veut dire plus d’argent.

Les internautes passeront en théorie moins de temps sur Facebook car ils trouveront plus vite ce qu’ils recherchent. Mais pour Mark Zuckerberg, ce n’est pas une mauvaise chose car à long terme les gens seront plus attachés à ce réseau.

Autrement-dit, ce devrait être largement bénéfique pour Facebook !

Comments are closed.