Adobe Max

Les annonces d’Adobe Max 2019

Comme chaque année, Adobe a tenu sa conférence Adobe Max qui se déroule à Los Angeles du 1er au 6 novembre 2019. Parmi les annonces phares dans le creative cloud : la sortie de Photoshop sur iPad, l’arrivée d’Illustrator sur iPad en 2020 mais aussi de nombreuses mises à jours.

Creative Cloud sur Ipad

Comme en 2018, Adobe confirme en 2019 son désire mettre l’utilisateur de tablette au centre des nouveautés.

Photoshop

Présenté en avant-première à Max 2018, Photoshop pour tablette est maintenant disponible depuis dimanche pour tous. L’interface a été entièrement étudiée pour un usage tactile ou via le stylet. Encore une fois, la simplicité était de mise mais gère tout comme la version bureau.

Illustrator

Ce n’était qu’une version preview et la version finale sera disponible l’année prochaine. Bien évidemment, la version sur iPad a été étudiée pour une interface plus simple et plus intuitive.

Photoshop Camera : Et enfin, la petite surprise de l’Adobe MAX, Photoshop Camera, qui sera une application mobile disponible début 2020 et qui utilisera Adobe Sensei afin de vous permettre d’effectuer une partie des modifications lors de la prise de vue et non plus en post-production. Photohop Camera comprendra une vaste bibliothèque de filtres et d’effets d’artistes et d’influenceurs comme ceux de la musicienne Billie Eilish

Dans les mises à jour :

Lightroom : Comme sur les versions mobiles, on voit apparaître des tutoriels pour apprendre et bien évidemment s’inspirer d’autres. A noter que les tutoriels se font sur des vraies photos complètes. On peut même générer des presets à partir des tutoriels. Enfin, on notera une nouvelle fonction de remplissage des bords des photos panoramiques.

Premiere Pro : La grosse nouveauté concerne bien évidemment la fonction Auto Reframe qui permet de recadrer automatiquement et intelligemment le sujet grâce à l’IA d’Adobe Sensei.

After Effects : Si on ne voit pas de nouvelles fonctions, la mise à jour se concentra essentiellement sur de meilleures performances et une consommation moindre de mémoire.

InDesign : L’application prend maintenant en charge les fichiers SVG et les polices de caractères variables. On notera également des nouvelles fonctionnalités pour Asset Link afin d’accélérer la création de contenu.

Adobe XD

La grosse nouveauté concerne surtout XD, l’outil d’UI/UX pour les designers logiciels, gagnant un mode collaboratif en bêta. Le co-editing permettra à plusieurs utilisateurs de travailler conjointement sur un document. La mise en place du versioning permettra quand a lui, la navigation entre les différentes versions d’un projet.

facebook

La nouveauté Facebook de 2018

Début 2018, Mark Zukerberg, le fondateur de Facebook a publié les modifications qu’il voudrait apporter à son réseau social. Depuis quelques jours, la hiérarchie du fil d’actualité subit une transformation avec plus de messages authentiques et moins de fake news.

Nouvel algorithme Facebook

Ses derniers mois de nombreux utilisateurs se sont plaints de ne presque plus voir les messages de leurs amis. Facebook a apporté des modifications au système qui décide l’ordre d’apparition du contenu. Ce nouvel algorithme possède deux principales nouveautés, il met en avant :

L’onglet « aujourd’hui ici » est en test dans six villes américaines, il n’est pas disponible en Europe. Il permet de voir des évènements et des informations locales.

Pour mettre en avant du contenu de qualité, Facebook va ajouter de nouveaux critères. Les pages qui publient du contenu authentique apparaîtront en haut du fils d’actualité au détriment des pages qui publient régulièrement des fausses informations. Les messages qui entraînent un débat, avec un sujet très discuté seront eux aussi valorisés.

Se décharger des fake news

Rappel : Les fake news sont des fausses informations. Elles participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l’intention d’induire en erreur dans le but d’obtenir un avantage financier ou politique.

Mark Zukerberg souhaite que son réseau social ne devienne pas un amplificateur de fausses nouvelles. Ses derniers temps, Facebook n’a pas bonne presse notamment durant la campagne électorale américaine ou il a favorisé à propager des fake news tel que le fait que le pape François avait apporté son soutien à Donald Trump.

Conséquences

Ce nouvel algorithme impacte les médias car leurs contenus sont moins visibles. Ils perdent de l’audience et sont obligé d’augmenter leurs revenus publicitaires ce qui est une bonne nouvelle pour Facebook car cela veut dire plus d’argent.

Les internautes passeront en théorie moins de temps sur Facebook car ils trouveront plus vite ce qu’ils recherchent. Mais pour Mark Zuckerberg, ce n’est pas une mauvaise chose car à long terme les gens seront plus attachés à ce réseau.

Autrement-dit, ce devrait être largement bénéfique pour Facebook !